Membre du Syndicat S.N.P.E.R &                                             du Syndicat de la Réflexologie S.P.R                                                                                                                                                                                   

Syndicats Professionnels

Syndicat National des Praticiens et Enseignants du Reiki

Syndicat Professionnel Des Réflexologues

Syndicats  Professionnels

S.N.P.E.R

     Membre du syndicat                         S.N.P.E.R
           
Charte & Code 

                   

                 Charte

  • Est considéré comme adhérent tout praticien ou sympathisant à jour de ses cotisations..

 

  • L’adhésion au S.N.P.E.R. est le résultat d’une décision personnelle qui n’a pas à être justifiée.

 

  • L’adhérent prend connaissance des statuts, du règlement intérieur du S.N.P.E.R. et s’engage à en suivre les prescriptions.

 

  • L’adhérent doit se conformer en tous points au Code de Déontologie du S.N.P.E.R. et à respecter les diverses indications portées sur les documents émis par le syndicat, notamment celles des « Programmes de Formation ».

 

  • Chaque adhérent a droit à une information régulière sur la vie, les actions, les orientations de la section syndicale, le bilan financier.

 

  • Les adhérents sont consultés pour toute décision importante (actions, orientations…).

 

  • L’adhérent peut demander une assistance juridique administrative au Syndicat (dans la limite de ses possibilités) ou aux partenaires du S.N.P.E.R.

 

  • L’adhérent s’engage à verser régulièrement ses cotisations, à s’exprimer lorsqu’une consultation est lancée, à participer (ou se faire représenter) lors des Assemblées Générales, à informer le Syndicat des critiques qu’il peut émettre.

 

  • Le Syndicat ayant pour vocation de rassembler et de représenter tous les styles de Reiki il ne privilégie en aucun cas aucun style par conséquent aucun adhérent ne pourra se prévaloir du S.N.P.E.R. pour imposer sa vision du Reiki.

 

  • L’adhérent certifie ne pas avoir obtenu son certificat de praticien ou d’enseignant Reiki par un cursus de formation à distance ou par une auto-formation, sans une partie en présentiel.

 

       Code de déontologie

 

Tout membre actif du Syndicat National des Praticiens et Enseignants du Reiki s’engage, dès son inscription, au respect du code de déontologie conforme à l’esprit du Reiki, à la lettre des Statuts, au Règlement Intérieur du S.N.P.E.R., aux lois et règlements en vigueur, tant français qu’européens.

 

En conséquence, il s’engage si il est professionnel, également sur l’honneur à :

  • Avoir obtenu un certificat de praticien ou d’enseignant en Reiki, par un cursus incluant un  présentiel, et présentant sa lignée. Exercer sa profession dans le respect total de l’intégrité physique et morale de la personne.
  • Respecter une stricte confidentialité.
  • Toujours garantir une prestation optimale, notamment en maintenant ses compétences au plus haut niveau à l’aide de cours, stages et formations complémentaires.
  • Mener ses activités de Reiki en excluant toute forme de prosélytisme confessionnel.
  • En outre, il doit garder à l’esprit que le Reiki n’est ni une pratique médicale, ni une idéologie mais des pratiques s’inscrivant prioritairement dans le domaine de la relaxation, de la prévention, de l’accompagnement et plus généralement, du bien-être.

Par conséquent, il doit :

  • S’abstenir d’établir un quelconque diagnostic.
  • Se garder d’interrompre ou de modifier un traitement médical.
  • S’interdire de prescrire ou conseiller des médicaments.
  • Diriger sans délai vers un médecin toute personne se plaignant ou présentant les signes d’un malaise.
  • A être détenteur, dès la première année, de la Formation aux Premiers Secours datant de moins de cinq ans, délivrée par tout organisme habilité, ou à présenter une équivalence.
  • La non observation caractérisée, par un membre du S.N.P.E.R., des engagements et principes énumérés ci-dessus, entraînera sa radiation immédiate du S.N.P.E.R., dès que le Bureau Exécutif en aura connaissance.
  • Des poursuites pourraient être également engagées à l’encontre de l’intéressé dans le cas où les intérêts moraux ou matériels du S.N.P.E.R. seraient compromis. Dans tous les cas de radiation, la citation illégitime de l’appartenance au S.N.P.E.R. ainsi que l’utilisation du logotype feront l’objet de poursuites.

 

 

 

 

 

 

SPR

Membre du syndicat S.P.R

      Code de Déontologie

 

              Préambule

 

  • Les dispositions du présent code s'imposent aux Réflexologues membres du Syndicat Professionnel des Réflexologues (ci-après le «S.P.R»), quels que soient leur mode d’exercice et leur cadre professionnel, y compris leurs activités d’enseignement ou de recherche.
  • Le S.P.R. est chargé de veiller au respect de ces dispositions.
  • Les infractions à ces dispositions relèvent de l’organe disciplinaire du S.P.R.
  • Tout réflexologue, lors de son adhésion au S.P.R, doit s’engager par écrit à respecter le présent code.

 

 Devoirs du Réflexologue envers ses  Clients: 

 

  •   Le réflexologue, au service de l'individu, de la santé et du bien-être, exerce sa mission dans le respect de la vie humaine, de la personne, de son intégrité physique et mentale, de son intimité et de sa dignité. 
  •  Le réflexologue doit observer à l’égard des personnes qu'il reçoit, une attitude empreinte de dignité, d’attention et de réserve. Il doit s’abstenir de toutes relations ou déviances à caractère sexuel avec eux.
  •  Le réflexologue est tenu de respecter les principes de moralité, de probité, de dévouement et de compétence indispensables à l'exercice de sa profession.
  • Le réflexologue doit faire preuve du même dévouement envers toutes les personnes qui recourent à son art.
  • À ce titre, le réflexologue doit écouter, examiner, conseiller ou traiter avec la même conscience toutes les personnes quels que soient leurs origines, leur sexe, leurs mœurs, leur orientation sexuelle, leur âge, leur situation de famille, leurs caractéristiques génétiques, leur handicap ou leur état de santé, leur appartenance ou leur non appartenance, vraie ou supposée, à une ethnie ou une nation, leurs opinions politiques, leurs activités syndicales ou associatives, leurs convictions religieuses, leur apparence physique, leur patronyme, leur réputation ou les sentiments qu'elles lui inspirent.
  • Le réflexologue doit respecter le droit que possède toute personne de choisir librement son praticien et lui en faciliter l’exercice.
  • Le secret professionnel, institué dans l’intérêt du client ou patient, s'impose à tout réflexologue dans les conditions établies par la loi. Le secret couvre tout ce qui est venu à la connaissance du réflexologue dans l'exercice de sa profession, c'est-à-dire non seulement ce qui lui a été confié, mais aussi ce qu'il a vu, lu, entendu, constaté ou compris.
  •  Le réflexologue doit prendre toutes mesures pour que les personnes qui l’assistent dans son exercice soient instruites de leurs obligations en matière de secret professionnel et les respectent. Code de déontologie – Syndicat Professionnel des Réflexologues
  •  Le réflexologue doit limiter ses actes à ce qui est nécessaire à la qualité, à la sécurité et à l'efficacité des soins. Ses actes ne doivent pas, en l’état des connaissances actuelles, faire courir aux clients ou aux patients des risques disproportionnés ou injustifiés par rapport au bénéfice escompté.
  • Ainsi, dans les limites de ses compétences, le réflexologue est libre du choix et de la mise en œuvre de ses soins qui seront ceux qu'il estime les plus appropriés en la circonstance.

 

Le réflexologue doit à la personne qu'il accompagne ou qu'il conseille, une information loyale, claire et appropriée sur :

 

  1.  les différents types de réflexologie ou actions de prévention proposées,
  2.  leur utilité, leur spécificité, les indications et les contre-indications,  
  3. les autres solutions possibles,
  4.  du coût de la consultation et des conditions éventuelles de sa prise en charge. Tout au long de la prise en charge, il tient compte de la personnalité de la personne dans ses explications et veille à sa compréhension. Lorsque la personne consultée est un mineur ou un majeur sous tutelle, le réflexologue doit délivrer l’information, selon les cas, au(x) titulaire(s) de l’autorité parentale ou au tuteur.
  5. Il doit également délivrer l’information à l’intéressé lui-même de manière adaptée soit à son degré de maturité s’il s’agit d’un mineur, soit à ses facultés de discernement s’il s’agit d’un majeur sous tutelle.......
  • La suite sur http://syndicat-reflexologues.com/
Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© La Maison Des Synergies