La Réflexologie Auriculaire se différencie des autres auriculothérapies, tel que l'acuponcture, par sa méthode pratique qui consiste à stimuler les points de pression à l'aide d'un stylet spécialement conçut à cet effet.

 

En effet, nous ne perçons pas l'oreille, qui est un organe cartilagineux fragile et notre stimulation, même profonde et appuyée ne perce pas le corps physique.

 

Le travail régulier avec notre énergéticienne, nous amène à penser que les intrusions dans le corps physique sont sources de fuites énergétiques et de déséquilibres énergétiques d'une personne.

Si tel est votre avis, alors la réflexologie auriculaire vous garantit, que vous ne serez pas percé.

 

Comme toutes les réflexologies réalisées sur les autres zones, les oreilles présente aussi des points de pression précis qui correspondent aux différents organes, glandes et systèmes fonctionnels du corps humain.

 

Cette technique consiste donc à les solliciter judicieusement, car seul quelques points très précis, stratégiques et particulièrement bien cibler peuvent être sollicité.

Il est vrai que la situation et que la petite surface, très particulière à l'oreille, font que cette technique est très puissante et que la manipulation d'un organe aussi petit devient vite irritable.

 

Pour cette raison, le Réflexologue doit parfaitement maîtriser la logique réflexologique du corps humain et choisir une stratégie judicieuse de soin.

 

C'est une technique qui donne de très bons résultats pour les addictions et des troubles bien ciblées, mais elle peut ne pas convenir aux personnes fragiles des oreilles.

Pourquoi l'oreille????

 

Les oreilles et les yeux sont les organes qui retransmettent les vibrations sonores et lumineuses de notre environnement à notre corps, au niveau du cerveau.

Ce dernier les traite et nous les traduit à travers nos émotions entrainant une réaction.

 

C'est donc une énergie ondulatoire vibratoire qui génère une émotion et donc une réaction.

 

En effet, les oreilles sont très sensibles, par leur situation sur le corps humain. Elles sont très proche des glandes centrales de notre système nerveux autonome et du centre névralgique de notre système hormonale endocrinien qui réagit justement à nos émotions.

 

Alors pourquoi ne pas utiliser le système sensitif de ces membres, pour retransmettre des informations aux différentes cellules de notre corps et favoriser la résonnance vibratoire des cellules entre elle et donc l'homéostasie de notre corps.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© La Maison Des Synergies